ACTUALITÉS

Nouvea7024888945_a951628aa8_zutés

Lauréat de la Bourse Cioran 2015 pour le projet « Traité des apparences ».

Prochaines parutions

Précis des apparences, Les Belles Lettres, coll. encre marine, septembre 2017.

 Parutions récentes

Voir et entendre. Critique de la perception imaginative, Les Belles Lettres, coll. encre marine, 2016.

Présentation de l’éditeur 

Cet ouvrage est dans la continuité de la réflexion de Santiago Espinosa, qui étend ses vues sur la musique a l’art en général, et qui aborde des sujets plus vastes comme2718 la science physique (l’auteur fait observer que les scientifiques contemporains adoptent la perspective critiquée des lors qu’ils cherchent à faire une image de l’univers). A cette perspective, Espinosa oppose la perception auditive, plus prompte à saisir le mouvement et le
changement, non susceptible par surcroît d’en faire une image ou même une chose. Il fait remarquer l’intérêt de certains philosophes pour l’intuition du silence de l’interprétation, aucune chose ne pouvant être le signe (ou l’image) d’une autre, n’étant que ce qu’elle est, ou plutôt devient. Il revient enfin à la mise en rapport de la perspective imaginative et les affections de l’angoisse, la mélancolie et la nausée afin de montrer que ces dernières relèvent parfois de l’illusion que les choses semblent, dans la mesure ou elles sont prises pour des images, se répéter sans cesse. Pour l’ouïe, sensible a la singularité de ce qui passe, tout ce qui arrive est en revanche d’une surprenante nouveauté, ce qui, pour l’affirmateur de la réalité, peut se révéler être aussi une source de joie.

Traductions récentes (à paraître)

  • Valery Larbaud, A los colores de Roma, Santiago, Hueders, 2017.
  • Clément Rosset, Estética de Schopenhauer, Santiago, Hueders, 2017.

Autres curiosités

              jota-de-rosset